Métallier & ferronnier d'art

Le dernier forgeron de Paris

______

C’est au 19e siècle que remonte la création de l’atelier de serrurerie du 42 rue de Grenelle ; époque où le quartier de Saint Thomas d’Aquin, dans le 7e, était essentiellement peuplé de petits commerces et d’artisans. L’atelier de serrurerie voit le jour en 1893, créé par Lucien Bonpunt puis repris par son fils Jacques.

En 2012, Jim de Missolz fait la rencontre fortuite de ce dernier, cherchant désespérément un successeur. Jim fait alors le paris fou de reprendre les lieux et d’entamer d’importantes transformations. Une passation de deux ans qui permettra aux deux hommes de créer de profonds liens d’amitié. Aujourd’hui encore, Monsieur Bonpunt, âgé de 85 ans, rend visite à Jim et le conseille. De la façade aux trésors dont recèle l’atelier, l’héritage du Paris du début du siècle continue d’inspirer les visiteurs et de les faire voyager dans le passé. 

En 2019, l’Atelier J. de Missolz se voit décerner le label d’Entreprise du Patrimoine Vivant par le Ministère des Finances, grâce à un savoir-faire reconnu qui intrigue et fascine les amateurs comme les professionnels. Aujourd’hui formateur au sein des Compagnons, il transmet à son tour afin de contribuer à la perpétuation de son art.

______

______

À 14 ans, Jim de Missolz quitte les bancs de l’école pour entamer son tour de France chez les Compagnons du Devoir en tant que métallier-serrurier. Cette formation réputée dispense un enseignement très soutenu et haut de gamme dans lequel l’Histoire et la transmission de savoirs sont centrales. C’est au bout de 10 ans de formation intensive à travers la France et le monde qu’il obtient la qualification d’ouvrier d’excellence. Ces voyages et cette exigence ont donné à Jim une grande aisance d’exécution mais surtout une vision artistique et créative. 

À 26 ans, il reprend le dernier atelier de ferronnerie de Paris au cœur du septième arrondissement. Jim est forgeron-serrurier spécialisé dans la serrurerie fine et le mobilier d’exception. Il travaille auprès des plus grands décorateurs, des ministères, des bâtiments publics, mais aussi des particuliers et des entreprises.

Aujourd’hui formateur au sein des Compagnons, il transmet son savoir et forme de jeunes apprentis à son tour afin de contribuer à la perpétuation de son art.

______

______

Les différents projets et réalisations de l’atelier nous amènent à travailler auprès des plus grands décorateurs, des ministères, des bâtiments publics, mais aussi des particuliers et des entreprises, en France et à l’international.

Parmi eux : Hermès, Vivienne Westwood, Cartier, Moët & Chandon, la Fondation de Coubertin, les Archives Nationales, Charles Zana, Christian Liaigre, Robert Grace, Design September à Bruxelles, Demisch Danant et Juan Montoya Design à New York…

______

______

C’est au 19e siècle que remonte la création de l’atelier de serrurerie du 42 rue de Grenelle ; époque où le quartier de Saint Thomas d’Aquin, dans le 7e, était essentiellement peuplé de petits commerces et d’artisans. L’atelier de serrurerie voit le jour en 1873, créé par Lucien Bonpunt puis repris par son fils Jacques.

En 2012, Jim de Missolz fait la rencontre fortuite de ce dernier, cherchant désespérément un successeur. Jim fait alors le paris fou de reprendre les lieux et d’entamer d’importantes transformations. Une passation de deux ans qui permettra aux deux hommes de créer de profonds liens d’amitié. Aujourd’hui encore, Monsieur Bonpunt, âgé de 85 ans, rend visite à Jim et le conseille. De la façade aux trésors dont recèle l’atelier, l’héritage du Paris du début du siècle continue d’inspirer les visiteurs et de les faire voyager dans le passé.

En 2019, l’Atelier J. de Missolz se voit décerner le label d’Entreprise du Patrimoine Vivant par le Ministère des Finances, grâce à un savoir-faire reconnu qui intrigue et fascine les amateurs comme les professionnels. Aujourd’hui formateur au sein des Compagnons, il transmet à son tour afin de contribuer à la perpétuation de son art.

______

______

À 14 ans, Jim de Missolz quitte les bancs de l’école pour entamer son tour de France chez les Compagnons du Devoir en tant que métallier-serrurier. Cette formation réputée dispense un enseignement très soutenu et haut de gamme dans lequel l’Histoire et la transmission de savoirs sont centrales. C’est au bout de 10 ans de formation intensive à travers la France et le monde qu’il obtient la qualification d’ouvrier d’excellence. Ces voyages et cette exigence ont donné à Jim une grande aisance d’exécution mais surtout une vision artistique et créative. 

À 26 ans, il reprend le dernier atelier de ferronnerie de Paris au cœur du septième arrondissement. Jim est forgeron-serrurier spécialisé dans la serrurerie fine et le mobilier d’exception. Il travaille auprès des plus grands décorateurs, des ministères, des bâtiments publics, mais aussi des particuliers et des entreprises.

Aujourd’hui formateur au sein des Compagnons, il transmet son savoir et forme de jeunes apprentis à son tour afin de contribuer à la perpétuation de son art.

______

______

Les différents projets et réalisations de l’atelier nous amènent à travailler auprès des plus grands décorateurs, des ministères, des bâtiments publics, mais aussi des particuliers et des entreprises, en France et à l’international.

Parmi eux : Hermès, Vivienne Westwood, Cartier, Moët & Chandon, la Fondation de Coubertin, les Archives Nationales, Charles Zana, Christian Liaigre, Robert Grace, Design September à Bruxelles, Demisch Danant et Juan Montoya Design à New York…

______

Atelier J. de Missolz
42 rue de Grenelle
75007 Paris

 Suivez nos projets sur :

      

Atelier J. de Missolz © – 2020  ·  Site réalisé par Juliette Seban